Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

L'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation lancée sous la houlette d'Antoinette Fouque (http://antoinettefouque-presse.com/) à l'occasion des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la parité. Antoinette Fouque siège au parlement européen de 1994 à 1999, elle était candidate sur la liste du MRG.

C’est au début des années 1970 qu’Antoinette Fouque débat sur la sexualité féminine avec Luce Irigaray, philosophe féministe. Parallèlement à sa mission d'enseignement, elle oeuvre avec plusieurs sociétés d'édition. La future militante rencontre Jacques Lacan, le célèbre psychanalyste dans les années soixante. Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. Antoinette Fouque obtient un DEA. A cette époque, elle côtoie la romancière féministe Monique Wittig.

Ecrivain et théoricienne

Evidemment, Antoinette Fouque a collaboré à différents ouvrages collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Génération MLF 1968-2008". Antoinette Fouque développe la féminologie au fil de 3 ouvrages écrits entre 1989 et 2012.. En 2013, elle est à l'initiative du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte quarante siècles de création des femmes.

Lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes, Antoinette Fouque brandit la banderole : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Cette militante crée l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000. Antoinette Fouque s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire au Myanmar.

Une société d'édition pour la littérature féminine

Les ouvrages publiés par des femmes sont proposés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Totalisant des centaines de livres dédiés à la pensée des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples écrivains de sortir de l'anonymat. A force de coudoyer les cercles littéraires,, la militante a constaté à quel point les femmes ne tiennent que peu de place dans le monde de l’édition. Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque défend la littérature féminine.

C'est dans la cité phocéenne qu'Antoinette Fouque est née Son père est un militant communiste. Dans les années soixante, Antoinette Fouque devient maman, elle est dès lors confrontée aux obstacles que rencontre une femme lorsqu’elle doit assumer ses mission de mère et de femme tout en ayant une profession en même temps.

Autres articles